Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

L'Astuce du jour

  • Frileuses, les poules?

    poules pondeuses léonore

    Les poules pondeuses ont la cote dans nos jardins toujours plus champêtres. Parfois offertes par la commune d'ailleurs, geste politique visant à réduire les déchets ménagers. L'été, ces demoiselles se révèlent relativement autonomes. De l'eau, un emplacement ombragé, un espace minimum vital - comptez 40 m2 de parcours herbeux pour deux poules -, un abri pour les protéger des renards et autres fouines... Voilà les gallinacées heureuses de leur sort. Jusqu'aux premiers frimas car non, elles n'ont pas froid, contrairement aux idées reçues.

    Lire la suite

  • Ensorceler l'hiver

    IMG_3167.jpg

    Lequel de ces jardiniers êtes-vous? A l'affût du printemps, synonyme de réveil de la nature? Inconditionnel de l'été avec son explosion de couleurs et les premières récoltes au potager? Nostalgique des reflets flamboyants automnaux? Un peu de chacun peut-être, tel un compromis à la belge! Et l'hiver dans tout cela? Juste bon à se refaire une santé côté dos, trier les photos et rêver ses futurs aménagements extérieurs?

    Lire la suite

  • Lettre au grand saint

    saint nicolas,comment semer carottes,carottes ne poussent pas"Cher saint Nicolas, je t'écris parce que je suis jaloux. Jaloux des carottes que je m'apprête à déposer dans l'assiette pour ton âne. Je voudrais les mêmes dans mon potager. Mammy dit que tu entends nos bêtises de là-haut. Alors, as-tu vu la tête de ma récolte cet été? Tu as des lunettes, mais c'est une loupe qu'il t'aurait fallu, tant elles étaient rikiki. J'y avais pourtant mis tout mon coeur.

    Lire la suite

  • Raplapla, le jardin après la pluie? On passe à l'attaque!

    Vivaces couchées, roses pourries, limaces de sortie... La colère du ciel, ces derniers jours (ces dernières semaines...?), a laissé des traces. Et si l'on tentait d'anticiper pour traverser les prochaines intempéries avec plus de douceur?

    En ce début juin, le sécateur pourra in extremis diminuer d'un tiers les tiges des fleurs estivales et automnales les plus hautes telles qu'asters, sédums, gauras, verveines de Buenos Aires... Voici les belles parées pour affronter averses et bourrasques. Astuce: intervenir uniquement sur une partie de la plante - la périphérie, prioritairement - échelonnera la floraison, la rallongeant parfois de deux semaines.

    Lire la suite

  • Récolter ses propres graines, un jeu d'enfant?

    Les graines voyagent. Avec les grandes découvertes, elles ont été les premières ambassadrices d’autres civilisations. Aujourd'hui, elles s'invitent dans nos massifs, nos potagers, voire nos assiettes (sésame, tournesol, lin...). Thème de l'incontournable "Fête des plantes" qui se tient ce week-end à Lasne, les graines et semences se partagent, s'échangent...

    Quelques fleurs se prêtent particulièrement bien à l'exercice de la récolte, y compris pour les tout jeunes enfants: les ancolies, capucines, cosmos, soucis, coquelicots, tournesols, pois de senteur, roses trémières et nigelles de Damas notamment. On interviendra par temps sec et sans grand vent, quelques semaines après la fanaison des fleurs. Le moment est-il venu? Les graines doivent être brunâtres.

    Lire la suite

  • Grand nettoyage de mars: les gestes à éviter

    mars au jardin,travaux de mars au jardin,crocus mauve

    Mars sonne le réveil du jardin. Un rayon de soleil? Le contre-la-montre est lancé pour rafraîchir les massifs. Sécateur et binette sont de sortie. Tailler les arbustes et les rosiers, enlever les "mauvaises" herbes - rebaptisées indésirables -, relancer la tondeuse, déplacer l'un ou l'autre semis spontané... Les tâches ne manquent pas.

    Mais saviez-vous que quelques gestes sont à bannir lors de ce grand nettoyage printanier? On évitera notamment d'intégrer certains déchets verts dans le tas de compost. Les feuilles des rosiers tombées durant l'hiver et celles fraîchement coupées des hellébores risquent de transmettre des maladies. A écarter également, les herbes indésirables porteuses de semences... Sauf à les tremper quelques jours dans un sceau d'eau - chaude au départ. Cette opération ne détruit pas les graines, mais elle les rend incapables de germer. Utile pour éviter de voir proliférer de nouvelles venues lorsque vous épandrez votre compost mur dans le jardin. Certaines coriaces seront à proscrire purement et simplement - même déchiquetées - car se décomposant difficilement: chiendent, boutons d'or, liseron et mourons.

    Lire la suite

  • Capricieuse, la clématite?

    van nuffelen,clématites,portes ouvertes que faire 12 maes 2016,que faire 13 mars 2016,agence jardinLes fleurs de cette belle grimpante accompagnent à merveille rosiers et arbustes, mais la dame traîne une réputation de diva difficile à réussir pour le jardinier débutant. Voilà qui n'est pas tout à fait faux. Tentons de livrer quelques clés en vue des prochaines fêtes des plantes. 

    Première question à se poser: à quelle époque souhaite-t-on voir fleurir sa protégée? Utile à définir si l'on envisage d'associer clématite et rosier grimpant en une scène romantique. Certaines variétés, comme l'alpina, la macropetala ou la montana, offrent de délicieuses petites fleurs printanières. D'autres explosent au coeur de l'été, en petites ou grandes fleurs. D'autres encore présentent une double floraison, en mai/juin, puis septembre. D'autres enfin, comme la flammula, offrent en fin de saison d'aériens plumetis qui resteront en place jusqu'au début de l'hiver.

    Lire la suite

  • Mon hellébore ne fleurit pas...

    hellébore orientalis ne fleurit pas,faire fleurir hellébore

    Blanc perce-neige. Jaune jonquille. Rose cyclamen coum. Morne saison, l'hiver? Quelques plantations judicieuses et bye bye grisaille. Champion toutes catégories, l'hellébore fleurit de janvier à fin mars, offrant des couleurs aussi variées que noir ardoise, vieux rose, abricot, blanc tacheté ou veiné de parme...

    Au jardin, la belle n'exige quasiment aucun soin. On n'oubliera juste pas, en fin d'hiver, de raser le vieux feuillage pour laisser place à de belles jeunes pousses. Une période de gel? Ses longues tiges se courbent pour mieux dresser la tête dès le redoux. Et s'il lui arrive de se montrer capricieuse, refusant de fleurir, prenez patience. L'hellébore est lent à s'installer, ne donnant le meilleur de lui-même qu'après plusieurs saisons. Il déteste par ailleurs être déplacé. Mieux vaut lui offrir la bonne exposition dès l'adoption: ensoleillée l'hiver, légèrement ombragée l'été. En évitant toute humidité stagnante. Car là réside son seul ennemi, synonyme de taches noires sur les feuilles et de pourriture du collet.

    Lire la suite