Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Humeurs - Page 5

  • Happy Halloween à tertous!

    DSC06047.JPG

    Avis aux enfants intrépides: selon les dernières prévisions du conte Dracula, sorcières exécrables et êtres horribles sont en route vers Ormeignies (Ath). Rendez-vous ce dimanche soir, dès 18h, sur la place du village pour un périple de deux petites heures sous forme de balade. Au programme: collecte de bonbons chez les habitants courageux. Contes, jus de fruits pourris, soupe à la limace et jus de houblon périmé en fin de parcours. Déguisements bienvenus.

     

  • Comment sculpter une citrouille?

    L'époque s'y prête. Le temps est venu de vous conter les aventures de ma citrouille. Flash-back. Juin 2010, mammy Nanou nous lègue un plan de concombre. Voilà qui tombe bien, seules les courgettes peuplent jusque-là le potager. Une place lui est trouvée. De choix, apparemment. Il s'entortille sans vergogne autour du pied de vigne. Août. Une curieuse petite boule apparaît. Tiens, le concombre serait-il rond? Quelques semaines plus tard, voilà qu'il affiche une couleur jaune tendre, suspendu dans les airs.

    C'était sans compter sur le passage de Popol, ancien jardinier de ma grand-mère tout autant qu'ami: "Fifille, ton concombre, c'est un potiron. Et il serait plus que temps de le déposer sur une pierre, au sol, sous peine qu'il se détache, emporté par son poids". Hm, un moment de gêne est vite passé!

    Alors, si vous aussi souhaitez sculpter vos "concombres", suivez ce lien.

     

  • "Au Fil des Saisons", un agenda en sursis?

    Nous avons déjà eu l'occasion d'évoquer "Au Fil des Saisons", l'agenda des événements horticoles et du jardin. Trimestrielle, la revue fourmille de pistes concrètes pour les jardiniers non pantouflards. Foires de jardin, portes ouvertes chez les pépiniéristes, visite d'espaces privés, fêtes de la pomme... En Belgique et à ses frontières, pas une activité qui échappe à l'asbl FWH-APHW (*). Et ce, depuis plus de 15 ans.

    Infos fiables, lecture rendue plus agréable ces derniers numéros par l'apparition de la quadrichromie... Une telle qualité ne s'improvise pas. Une des clés de la réussite tient sans doute au fait que les colonnes rédactionnelles sont ouvertes à tous (pépiniéristes, horticulteurs, maraîchers, arboriculteurs fruitiers...) sans contrepartie financière. La seule condition? Avoir un événement à annoncer. Côté lecteurs, la souscription annuelle n'est pas exagérée: 15 euros les 4 numéros, comprenant des suppléments pertinents. Ainsi, l'édition d'automne proposait "Fabrication à façon de jus et de sirop: adresses et recommandations".

    Mais voilà. Aujourd'hui, la subvention pour le travail fourni est remise en cause et l'asbl pourrait être dans l'impossibilité de poursuivre sa misson de diffusion de l'information et de promotion du secteur horticole wallon, faute de moyens financiers.

    Appel est lancé aux lecteurs, fidèles ou ponctuels: l'asbl espère encore pouvoir convaincre le pouvoir subsidiant. Si vous le souhaitez, vous pouvez l'y aider en témoigant de l'intérêt que vous attachez à son travail. Vos réactions sont les bienvenues via aphw@fwa.be.

     

    (*) Fédération wallonne horticole - Association pour la promotion de l'horticulture wallonne

  • Le Dicton

    "Saint Wilfried (12 octobre) ensoleillé, deux jours plus tard emmitouflé."

  • Une fleur coup de coeur en cette fin d'été?

    DSC01303.JPGDSC01306.JPGJ'ai une tendresse particulière pour les anémones blanches en cette période de l'année où le soleil se fait chaque jour plus paresseux, le vilain.

    Leur blanc pur illumine les massifs et résiste relativement bien aux intempéries.

    On ne présente plus la classique 'Honorine Jobert', mais connaissez-vous 'Whirlwind", aux fleurs doubles? Leur cousine, 'Coupe d'Argent' ne devrait guère tarder à rejoindre le jardin...

    Et vous, quel est votre remède anti-grisaille fin septembre?

     

    Lire aussi:

    - Culture (exposition, maladies et ravageurs)

    - Les anémones dans l'histoire de la médecine

    - Les différentes variétés d'anémones

     

  • Il pleut, il pleut, bergère...

    "Rien ne prédit mieux le beau temps que la pluie"... Sauf que là, avec un ciel si bas qu'un canal s'est pendu comme le chantait Brel, on en viendrait à implorer le dieu "Eté indien" pour les prochaines semaines.

    Nous évoquions récemment le très concret "Se jouer des caprices de la météo". Sans dévoiler toutes ses astuces, que nous propose l'auteur, Alain Delavie, pour réagir en de telles circonstances?

     

    " - Dans les terrains régulièrement inondés, planter des végétaux suffisamment résistants (épicéa, saule blanc, viorne obier, houx, fusain d'Europe, sureau noir, lierre grimpant)

    - Disposer les légumes-fruits (courges et melons) sur des pierres plates pour les aider à mûrir et éviter les risques de pourriture

    - Choisir plutôt des pétunias à petites fleurs que ceux à grandes fleurs ou à fleurs doubles

    - Choisir des fleurs qui s'ouvrent quel que soit l'ensoleillement (éviter les gazanias, les ipomées, les pourpiers à grandes fleurs)

    - Installer des pièges à limaces tout autour des plantations les plus sensibles"

     

  • Help, dame nature...

    DSC04139.JPG


    Le voici, le responsable de tous mes maux: ce tapis de neige cernant la maison. Maudits "nounous" de peupliers qui me tiennent éloignée du jardin. Et, telle une parfaite fée du logis (on aura tout vu!), me font brandir l'aspirateur à la moindre incursion en territoire neutre. Eternuements que n'auraient pas reniés le nain Atchoum. Visage en feu. Yeux inconsolables. Mais que t'ai-je fait, dame nature, moi qui t'aime tant...

     

  • Surprises au potager bio

    DSC03975.JPGOn l'avait attendue, la première salade dans l'assiette. Oserais-je partager avec vous ce moment certes pas inoubliable?

    Les parents de deux enfants (et les autres avec un minimum de compassion!) comprendront sans nul doute le côté un rien tendu d'un repas où le loulou de 4 ans a décidé de la jouer mauvaise humeur tandis que son petit frère de 11 mois entend bien rappeler que sortir de nouvelles dents ne se fait pas dans la douceur et la joie de vivre. Décor planté!

    Une anecdote: la grande distraite (ou fatiguée...) que je suis avait oublié, pour concocter sa salade niçoise, d'acheter le... thon. Ce qui avait évidemment obligé son homme à se creuser la tête pour réorienter la boustifaille. Hm, pas forcément avec le sourire.

    Lire la suite