Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Maudit gel...

Jeudi matin, SMS d'une amie proche: "Catastrophe au jardin... Hydrangea involucrata, acer, symphytum et d'autres petites nouvelles gelés...". Rapide tour des massifs, rien à signaler. Bizarre. La journée se passe. Cap sur le tracteur-tondeuse. Là, perchée sur mon mouton à moteur, le scénario est moins réjouissant. Voyez plutôt le drôle de quiz que je vous propose...

arbre aux mouchoirs sonoma gelé,davidia involucrata sonoma

Déjà que l'arbre aux mouchoirs - ou Davidia involucrata - demande une certaine patience, pour ne pas écrire une patience certaine avant d'offrir sa première floraison: dix ans! Pour les plus pointus d'entre vous, celui-ci est un 'Sonoma', variété intéressante car fleurissant dès le plus jeune âge... Mais assurément pas cette année ;(

 

Pas plus épargné, l'hydrangea serrata 'Veerle', pourtant prometteur et protégé des vents frais par une haie de charmes:

hydrangea serrata veerle gelé

 

 

Et que dire de l'hydrangea involucrata 'Yoraku Tama', théoriquement abrité par les branches d'un saule pleureur, et toujours protégé par ses anciennes fleurs vu que le temps avait manqué pour le tailler:

hydrangea involucatra Yoraku Tama

 

 

Tiens, de la couleur avec les saxifrages, mais pour la consistance, en repassera... Auriez-vous donc oublié vos origines montagnardes, les amis?

saxifrage gelé

 

 

No comment pour l'arbre à kiwis ou actinidia. S'il résiste sans problème à des froids de -15° à -20°C, ses jeunes bourgeons, eux... 

kiwi actinidia gelé

 

 

Triste, non? D'autres hydrangeas ont également été touchés. Je surveille de près certains rosiers. Sans parler des récoltes de pommes et de poires, plus que compromises... Seuls les Cornus, Viburnum, Helleborus et Epimedium ont été totalement épargnés.

Alors une touche de couleur pour croire en la force de la nature et accepter les années "sans": n'est-elle pas pimpante, cette jolie clématite, alors que traditionnellement, les clématites et Fanfan c'est "Je t'aime, moi non plus":

DSC08994.jpg

 

 

Mention spéciale aussi pour ce vaillant géranium magnificum qui a eu la gentillesse de pointer le nez au moment le plus opportun:

geranium magnificum

 

Et chez vous, amis jardiniers? 

Commentaires

  • ¨Pas trop de dégats!
    Plein de bisous , petite Dame Compote!

  • Le Tournaisis semble avoir bénéficié d'un régime de faveur, ouf !
    Faut dire, l'an passé, on a suffisamment morflé en juin quand les roses pourrissaient au lieu d'éclore.
    Courage, Fanfan ! Le jardin finira par s'en remettre.

  • Bien triste comme tableau ! Ici, dommage pour la glycine surtout,pour nous qui aimons tant le bleu ! Quid des pommiers et poiriers ??? On verra plus tard !
    Deux hydrangeas non épargnés mais bon, les rosiers ont l'air en pleine forme !
    Bisous et vive les jardins quand même !
    Mamy Nanou

  • Idem pour la région Beaurinoise catastrophe et désolation pour les érables' la glycine et que dire pour certains Bonsai d'azalées et le niwaki , ilex crenata.
    Faisons confiance à la nature...

  • La Bretagne s'en sort bien pour l'instant...Désolée pour ton jardin qui a bien souffert...J'espère que les arbustes vont s'en remettre. Une merveille ton géranium!

  • bonjour a tous ,ici en Dordogne meme chose,pommes de terre ,grillees,dalhias ,idem,fuchsias ils ont frise;meme les jeunes pousses de rosiers ,une sale annee qui demarre,et maintenant le manque de pluie qui va commencer a se faire sentir,mais bon,le jardin n'est il pas notre seconde nature,va t'on baisser les bras pour autant,certainement ,on resseme,on repique,,courage a tous et n'oubliez pas la nature est genereuse pour ceux qu'ils l'aiment

  • Tout à fait d'accord avec vous, Raymond et Jean Marie, gardons confiance en la nature, qui se débrouille si bien sans nous. Certaines fleurs se feront plus rares cet été... Pour mieux revenir l'an prochain, côté arbustes du moins. Mais nous y mettons tellement notre coeur, n'est-ce pas...

  • Je suis heureuse pour toi, Kristin, pas indispensable que nous soyons tous dans la même galère! Je pense souvent à toi quand j'arrose mes hydrangeas, chaque année un peu plus nombreux au jardin. Ils sont si beaux en Bretagne...
    Ce géranium est un de mes chouchous car chaque printemps, il est l'un des premiers, avec 'Stéphanie', à m'offrir ce bleu magique. Mon meilleur antidote post-gel avec les brunneras et les epimedium pour l'instant ;)

  • Ce ne sont pas quelques nuits de gel qui nous empêcheront de savourer un petit thé sous le parfum des roses cet été, n'est-ce pas mammy Nanou ;) Et s'il faut attendre quelques semaines de plus le temps qu'elles se refassent une santé, nous le boirons froid voire glacé!

  • Béa, il n'était absolument pas question que ta superbe glycine subisse le moindre dégât. Et pour le plaisir des yeux quand nous découvrirons tes belles photos. Et pour le minutieux travail de ´Tit Mari. E-pa-tant!

  • Isa, j'ai souvent pensé à ton beau jardin en juin dernier. A la fois, tu as su y marier tant de vivaces et annuelles que tes photos n'avaient rien perdu de leur grâce. Heureuse pour toi ce printemps car je sais qu'autant par conviction que par impératifs du calendrier, tes rosiers sont tous taillés depuis belle lurette à cette saison... Et donc déjà bien feuillus. Ouf!

  • Bonjour,

    Pareil ici, l'involucrata est celui qui a le plus souffert.. je ne sais ce qui va en advenir. Pour le reste, les macro ont souffert dont un surtout. les jeunes feuilles du Cercis, mais il y a encore des fleurs qui éclosent, celles qui étaient ouvertes sont grillées. Pareil pour le Magnolia. pour le reste, je suis surprise surtout de la résistance des fleurs de l'Exochorda qui sont restées superbes et bien épanouies. Quelle patience que l'apprentissage du jardinage.. Bonne fin de Week-end

  • Chere Francoise,il faut faire confiance a la nature,les plantes sont beaucoup plus de résistance que l'on croit,imaginez,lorsqu'on voit les amplitudes qu'elles peuvent supporter,nous ,nous ne le supporterions pas,il nous suffit de respecter les sols,de les nourrir sainement,de respecter la biodiversite et de leur donner de l'amour qu'elles nous rendront au centuple

  • De notre côté, juste l'Acer Atropurpureum qui a un peu pâli...on aurait dû le rentrer dans la véranda! Sinon, le reste a tenu bon! Comme quoi, la nature peut nous émerveiller et nous étonner de bien des manières ;-) Bon amusement au jardin!

  • Désolation région Beauraing...50 hydrangéas gelés (toutes variétés confondues) excepté les quercifolia et paniculata...dégâts sur certains érables surtout les pourpres, cornus controversa variegata et candle light très abîmés mais pas le pagoda et miracle quasi tous les rosiers épargnés ainsi que les vivaces et bulbes en fleurs. Les hydrangéas, je vais les tailler courts (conseil de la pépinière de la Thyle) et pour le reste...patience ce que la nature a dévasté elle peut sans doute le réparer.

Écrire un commentaire

Optionnel