Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

04 avril 2012

Vertes lectures: "Le Petit Livre des arbres"

le petit livre des arbres, chêne,Dominique Pen DuDu Petit Chaperon rouge à Harry Potter, la forêt reste le théâtre de nombreuses aventures.  

L'idée de baptiser les arbres par des noms universellement compréhensibles revient à Carl von Linné, un naturaliste suédois. Il choisit le latin et répartit les espèces en genres et en familles. Mais qui sont ces compagnons de nos villes et campagnes? 

Au Moyen Age, les chevaliers partant en croisade offraient à leur dame un rameau d'aubépine, en gage de fidélité. Les enfants, croisant un bouleau, se douteraient-ils que l'arbre servira peut-être un jour à la confection d'un bâtonnet de glace? La rusticité du bois du cognassier le fait choisir pour porte-greffe du poirier. Le cytise est une des rares essences à se plaire en sols calcaires, et elle n'exige guère pour prospérer que de la lumière, aussi convient-elle au reboisement. Excellent bois de charpente, le châtaignier dégage une odeur qui écarte les mouches, et par conséquent les araignées.

Ou quand la petite histoire des arbres se retrouve en format de poche. Truffée d'anecdotes et délicieusement illustrée de chromos.

"Le Petit Livre des arbres", Dominique Pen Du, éditions du Chêne, 176 pages, 10 x 15 cm14,90 euros.



Morceau choisi:


"ABRICOTIER
Famille Rosacées
Genre Prunus


Les Romains le croyaient originaire d'Arménie, d'où le nom qu'ils lui donnèrent: prunus armeniaca. Ce pays du Caucase ne fut pourtant qu'une étape sur le long voyage de l'abricotier, qui suivait la route de la soie, depuis la Mandchourie jusqu'au bassin méditerranéen via la Perse. On cultivait cet arbre en Chine depuis cinq mille ans, mais il n'arriva en France qu'au début du XVIe siècle, peut-être dans les bagages de François Ier revenant des guerres d'Italie. N'appréciant pas l'humidité, l'abricotier se plut particulièrement en Roussillon, où sa prospérité persistante place aujourd'hui la France dans le peloton de tête des producteurs d'abricots. En France, son nom vient du catalan abercoc, "précoce", car il fleurit tôt, juste après l'amandier. Cette particularité l'expose aux gelées printanières, et rend sa production en fruits irrégulière.(...) L'abricotier est associé à Vénus, déesse de l'Amour. De qui inspira aux Andalouses une piquante coutume: en enfouissant quelques feuilles et fleurs sous leurs jupes, elles deviendraient irrésistibles!" 

Commentaires

voilà un livre qui doit être bien intéressant à lire !

Écrit par : Cécile | 04 avril 2012

Ai repéré ce livre. Son contenu semble intéressant.

Écrit par : Isabelle / Jardinement Vôtre | 09 avril 2012

Écrire un commentaire