Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

  • Lasne, l'incontournable

    DSC02300.JPG


    Le décompte est lancé. Vendredi, à 13 heures, les grilles de l'ancienne abbaye d'Aywiers s'ouvriront pour trois jours d'opulence. Ce printemps, la "Fête des plantes et du jardin" met les végétaux d'ombre et de sous-bois à l'honneur. Aconits, fougères, hostas, arbustes à baies, écorces intéressantes parsèmeront les stands des 190 exposants. Majoritairement des pépiniéristes, mais aussi des architectes-paysagistes, une librairie spécialisée, du mobilier et de la déco de jardin... Un must.

    Les photos d'une précédente édition.


    Le 29 avril de 13 à 18h30, les 30 avril et 1er mai de 10 à 18h, rue de l'Abbaye, 14. Entrée: 8 euros, gratuit en dessous de 15 ans. Infos: 02.633.20.21.

     

     

  • Des intrus sur une menthe marocaine

    "Petite découverte ce matin, sur des plantes de menthe marocaine dans un coin du jardin. De petites larves ou ??? rouges se sont installées au dos des feuilles de la plante. Quelqu'un aurait déjà rencontré ce problème? Si oui, quel est le bon remède pour récupérer des plantes saines?"

    Catherine

     

    Selon la fiche technique d'un producteur bio français de plantes aromatiques, la menthe serait sensible aux attaques de différents insectes: géométridés, noctuelles, tordeuses et altises. Le pépiniériste épingle encore les larves d'arima marginata, mais il semblerait qu'elles soient noires.

    Gerbeaud.com et aujardin.info évoquent un coléoptère vert, la chrysomèle de la menthe, comme principal parasite. Toujours rien de rouge là-dedans....

    Appel donc à tous les jardinautes. Avez-vous déjà rencontré ce problème? Quelles étaient vos solutions? Lu sur un forum de jardinage: "Laissez aux prédateurs leur part de nourriture, et plantez de nouvelles pousses sous châssis". Mais bon...

     

     

  • Que faire ce week-end? L'agenda nature des 23 et 24 avril 2011

    Plantes vivaces et potager

    Non loin de Waremme, la pépinière de la Prêle rappelle ces jardins d'antan peuplés de primevères, oeillets parfumés et pélargoniums. La plupart des plantes sont multipliées sur place en petites quantités, sans excès d’engrais. Le côté sauvage y est assuré par un beau choix de vivaces, parmi lesquelles des raretés. Ce week-end, les portes ouvertes s'accompagnent d'un zoom sur le Potager gourmand voisin et ses collections de tomates (100 variétés en plans à repiquer), fraisiers anciens et légumes oubliés.

    Les 23 et 24 avril, de 10 à 18h, ancienne chaussée romaine, 76 à Bergilers. Accès gratuit. Infos: 0498.78.19.33.


    Mystérieux épimédiums

    Surnommées fleurs des elfes, ces plantes de l'ombre que sont les épimédiums restent injustement méconnues. Une floraison aérienne et un feuillage persistant - chez certaines variétés - en font un couvre-sol raffiné. A Saint-Nicolas, les épimédiums succèdent aux hellébores dans le jardin de Koen Van Poecke. Dans la pépinière, une collection de 150 espèces différentes côtoie d'autres plantes d'ombre: cardamine, corydalis, arisaema, disporum...

    Portes ouvertes le 23 avril de 9 à 18h et le 24 avril de 9 à 12h30, Heistraat 106. Les autres jours, ouvert du mardi au samedi de 9 à 12h30 et de 13 à 18h. Infos: 03.777.76.42

    Lire la suite

  • Que faire ce week-end? L'agenda nature des 16 et 17 avril 2011

    Plantes rares à Celles

    DSC07272.JPG

    Celles, non loin de Tournai. Le parc romantique de la Feuillerie se visite toute l'année sur rendez-vous, mais courant avril, le village frémit d'une inhabituelle agitation. Susceptible de faire parcourir des kilomètres aux passionnés, Plantes rares et de collection n'usurpe pas son nom. Durant deux jours, une soixantaine de pépiniéristes sévèrement choisis alignent graminées, rosiers, clématites, géraniums vivaces, bulbes à fleurs, bambous, fougères, hostas, légumes insolites... Chacun venu avec sa spécialité, cette 48e édition autour du thème "Plante idéale: existe-t-elle?".

    Les 16 et 17 avril, de 10 à 18h, rue de la Feuillerie, 1. Entrée: 8 euros, gratuit en dessous de 12 ans. Infos: 069.45.60.96.

     


    Hortidécouvertes dans toute la Wallonie

    Comment bouturer un pélargonium? Greffer un rosier? Multiplier des graminées ou des bambous? Tailler un bonsaï? Jardiner écologique? Dimanche, lors des Hortidécouvertes, une quarantaine d'horticulteurs et de pépiniéristes wallons ouvrent leurs portes, côté coulisses. Visites guidées des lieux de production et des jardins d'exposition, stands d'analyse de terre, ateliers pour adultes, animations pour enfants...  Le programme est varié et s'étend de Malmedy à Céroux, de Stave à Courcelles.

    Le 17 avril, de 10 à 18h, gratuit. Infos: 081.62.73.10.

    Lire la suite

  • Une seconde vie pour vos jonquilles

    DSC08386.JPG


    "Tes jonquilles gênantes tu cueilleras. Dans le jardin tu exposeras."

     

    Ravissante fraîcheur des jonquilles en début de printemps. Sauf que, hasard des saisons, il arrive que leur floraison côtoie les premières vivaces d'habitude plus tardives. Offrant des tableaux visuels pas forcément réussis. Du genre choc des couleurs.

    Ainsi, le feuillage doré de la spirée vanhouttei 'Gold Fountain' ne s'harmonise guère avec certaines jonquilles. Hop, un coup de ciseaux et voici les gênantes recasées dans un grand vase extérieur. Pourquoi pas à la cuisine? Car les fleurs n'étaient plus de toute première fraîcheur.

    L'astuce vaut aussi pour les jonquilles légèrement mangées par les limaces (ou autres charmantes bestioles). Otées du massif, le voici qui reprend en une fois toute sa beauté.


    (La photo date de trois jours. Le parterre arrière se prépare à vivre une mauvaise passe: celle de devoir laisser en place les feuillages jaunissant pour permettre aux bulbes de se regénérer. Pas beau beau. Moralité: évitez de planter de grands ensembles de bulbes à l'avant d'un jardin. Mieux vaut les répartir en petites touches, sous les arbustes par exemple, dont le feuilage naissant cachera bien des misères)

     

    Lire aussi:

    - A ne pas négliger: couper les fleurs fânées, pour éviter la formation de graines

     

     

  • Concours express - 10 x 2 entrées gratuites pour "Plantes rares et de collection" à Celles, ces 16 et 17 avril

    DSC07255.JPG

     

    Celles, non loin de Tournai. Le parc romantique de la Feuillerie se visite toute l'année sur rendez-vous, mais courant avril, le village frémit d'une inhabituelle agitation. De celle qui fait parcourir des kilomètres aux passionnés. "Plantes rares et de collection" n'usurpe pas son nom. Durant deux jours, une soixantaine de pépiniéristes sévèrement choisis alignent graminées, géraniums vivaces, rosiers, bulbes à fleurs, bambous, clématites, fougères, hostas, légumes insolites, plantes alpines... Chacun venu avec sa spécialité.

    DSC07257.JPG


    Remportez 10 x 2 entrées gratuites valables ces samedi ou dimanche (de 10 à 18h).

    Pour participer, un simple clic sur "Commentaires", en laissant vos nom et prénom (un petit mot fait toujours plaisir). Les gagnants seront cliqués au sort et contactés par mail.

     

    Fin du concours: le vendredi 15 avril à 13 heures.

     

  • Enghien, et le jardin revit

     

    DSC08551.JPG


    Ah, ce soleil. Il donnerait des couleurs au plus fade des petits angelots. Mais quelle que soit la météo, Enghien possède cette qualité indéniable d'être la première foire de jardin inscrite à l'agenda. Certes, comme entendu sur place, contrairement à Celles et ses "Plantes rares et de collection" la semaine prochaine, on dénichera plus difficilement ici la plante hors du commun. Mais est-ce la priorité de ce genre de rendez-vous?

    Dès le porche franchi, le bonheur. Les géraniums vivaces d'Algera brouillent les pistes. Persistants, à la longue floraison, blancs, bleus, roses... Embarras du choix. Salle des Acacias, place aux abeilles en cette année Maya et autres insectes utiles au jardin. Bienvenue écologie.

    DSC08580.JPGLa balade se poursuit. Elfes, fontaines, bancs en fer forgé, sièges colorés, tuteurs, hirondelles en suspension... Le volet déco règne en maître. Pour tous les goûts.

    "Mon rosier est malade, ses feuilles se racrapotent docteur", peut-on entendre au stand de Bruno Parterre. Dommage, nous ne profiterons pas de la réponse, déjà happés par les clématites du voisin!

    Nouveauté 2011, la promenade s'étend à l'arrière du château où une curieuse voiture en topiaire attend le départ. Vers cette superbe serre en fer forgé reconstituée le temps d'un week-end?

    Lire la suite

  • Que faire ce week-end? L'agenda nature des 9 et 10 avril 2011

    DSC08492.JPGFoire de jardin d'Enghien

    Les rosiers sont taillés, les chaumes des graminées coupés, les massifs désherbés? Place à la concrétisation des projets concoctés cet hiver. La Foire de jardin d'Enghien ouvre la ronde, offrant une première occasion de dénicher des plantes rarement vendues dans les jardineries. Pivoines, clématites, rosiers, géraniums vivaces, fruitiers palissés, plantes pour balconnières ... Plus de 200 exposants sont attendus dans le Parc, les écuries et le château. En cette "Année Maya", il y sera forcément question d'abeilles, mais aussi de purins végétaux et de nichoirs à insectes. Sans oublier un large volet décoration de jardin, renforcé cette année encore.

    REPORTAGE EN DIRECT D'ENGHIEN, ce vendredi.

    Jusqu'au 10 avril, samedi et dimanche de 10 à 19h. Entrée: 7 euros  (gratuit en dessous de 15 ans). Infos: www.archeosexpo.be, 0475.75.35.86. Vidéo et photos de précédentes éditions.

     

    Floralia Brussels, une balade fleurie

    Rebaptisées, les Floralies de Grand-Bigard n'en conservent pas moins leur concept: faire découvrir, sur les 14 hectares du parc, quasiment tout ce que la nature offre en matière de bulbes à floraison printanière. Tulipes, narcisses, jonquilles, muscaris... Plus d'1 million d'oignons ont été plantés à la main sous les arbres centenaires. Un détour par le jardin des rhododendrons et azalées - en provenance d'Exbury Gardens, au sud-ouest de l'Angleterre -, vous voici dans les serres où 10 000 fleurs renouvelées chaque semaine composent un décor mouvant.

    Balade virtuelle (vidéophotos)

    Jusqu'au 8 mai, de 10h à 18h, Isidoor Van Beverenstraat, 5. Entrée: de 5 à 10 euros(gratuit en dessous de 6 ans). Tulipes, orchidées et autres fleurs ou bulbes en vente à la sortie du parc. Infos: 0494.47.72.56.

     

    blue-peter.jpgRhodos tous terrains à Court-Saint-Etienne

    On craint parfois de l'adopter dans un petit jardin, l'imaginant dépasser les 3 à 4 mètres à taille adulte. Faux! Le rhododendron a cette qualité de proposer une palette de variétés telle que certains s'adapteront sans problème en pot, dans un coin mi-ombragé de la terrasse, tandis que d'autres créeront un sous-bois à un âge... vénérable. Conseils et choix à Court-Saint-Etienne. La pépinière Serge Wauthier s'y est spécialisée dans la production de rhododendrons et azalées.

    Portes ouvertes les 9 et 10 avril ainsi que les 23 et 24 avril et les 7 et 8 mai de 10 à 17h, rue de Villers, 36. Infos: 0479.56.02.21.

     



    Jardins ouverts

    De Waterloo à Tournai, de Gesves à Chaudfontaine, de Rhode-Saint-Genèse à Bruges en passant par Uccle... Quelque 200 jardins et parcs privés ouvrent leurs portes d'avril à fin novembre. A date(s) fixe(s) ou sur rendez-vous, selon un concept inspiré par le National Gardens Scheme anglais: sillonner un pays par ses jardins, en toute convivialité. Une seule condition: être membre de l'asbl. Coup d'envoi ce dimanche par la vsisite guidée du jardin Fox Hill, à Anzegem. Une riche collection d'arbres et arbustes à floraison hâtive.

    Programme détaillé. Infos: 011.88.76.11. La cotisation annuelle (15 euros) donne droit à l'agenda 2011.