Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

  • Oh, la belle plante...

    plant.jpgQuand les beautés du jardin s'exportent autour du cou!

     

  • Art floral à Gembloux

    Telles ces petites bougies dont on parsème une pièce, les compositions florales n'ont pas leur pareil pour personnaliser les lieux. Quelques fleurs bien choisies, le respect des proportions et d'un certain équilibre… Le tour est joué, pas nécessaire de disposer d’équipements sophistiqués ou de maîtriser des techniques compliquées. La preuve par cet atelier organisé au Centre technique horticole de Gembloux. Végétaux et matériel fournis sur place.

    Le 29 janvier, de 9 à 12h et de 13 à 16h, chemin de la Sibérie, 4. Prix: 59 euros. Infos (et réservation): www.cthgx.be, 081.62.52.30.

  • Ateliers jardin

    chene rouge+sequo.jpgMaroilles. Français, le village est connu pour son fromage. A une heure de Mons, Sylvie Fontaine, ancien médecin reconvertie en pépiniériste, ouvre son jardin le printemps venu. Ou plutôt parc paysagiste. Sur un hectare, arbres, arbustes, hostas, hellébores, graminées y poussent sans traitement, dans le respect de la biodiversité.

    Durant l'hiver, de nombreux ateliers y sont organisés, les vendredis après-midi ou, nouveauté 2011, les samedis matin: "Vivaces, les indispensables", "Un jardin avec moins d'entretien", "Ambiance pour l'ombre", "Beaux feuillages persistants", "Les couvre-sol"...

    "Echappées créatives", réservations au 00.33.3.277.71.754. Maximum 6 personnes par atelier, de 35 à 55 euros.

  • Jardin, je t'aime moi non plus

    DSC07169.JPG


    Tu me manques, jardin. Je n'en finis plus de t'observer. Derrière les fenêtres, certes. Tu es si détrempé que fouler la pelouse revient à s'assurer une corvée nettoyage au retour. Entre deux courses vers l'école aussi. Seuls tes défauts sautent alors aux yeux. Ton tracé si peu sauvage l'est encore moins l'hiver venu, quand tu te dépouilles du peu d'exubérance que j'ai tenté de t'insuffler, ces dernières années.

    Stop à la sinistrose! Hier, en une demi-heure, on s'est réconciliés, toi et moi. En une fois, les projets ont jailli. Le virus a (re)frappé. Frénétiquement, telle une thérapie, j'ai saisi sécateur, siège de camping (oh, la bobonne trentenaire... mais l'état du dos de maman me rappelle la prudence), binette et zou, les mains dans le cambouis!

    Bonheur. Au sommet des mini-perce-neige pointe un soupçon de blanc. Les premières fleurs d'hellébores n'attendent qu'à éclater. D'autres jeunes pousses, plus timides, se devinent, vert pomme, sous leur lit de feuilles mortes. Le jasmin d'hiver apporte ce jaune soleil aux abonnés absents. Un comble: la résistante au rose que je suis se surprend à admirer les délicats cyclamens Coum plantés l'an dernier (sous la pluie!).

    La tête fourmille de projets: là, un cornouiller à bois rouge pour accompagner les jeunes pousses du phoetinia taillé en parasol (parapluie?!) hérité d'un ami, l'automne dernier. Ici, un hamamelis pour apporter une touche de couleur près de la maison. Tiens, je suivrais bien ce conseil lu récemment: grouper les arbustes à floraison hivernale plutôt que les éparpiller dans tout le jardin. Voilà qui devrait donner, les prochaines années, un tableau coloré susceptible de détourner le regard de tes défauts!

    Et vous, dans quel état d'esprit finirez-vous le mois de janvier?

  • Vos questions - Faut-il protéger les rosiers en pot?

    ke_prod_0637299001188820646.norm.jpg"Dois-je protéger mes rosiers en pot, cet hiver?"
    Corentin.


    La réponse de Philippe, passionné et passionnant personnage à la tête de la pépinière FilRoses, à Orp-le-Grand. Un petit coin de paradis proposant une sélection de plus de 700 variétés de rosiers arbustifs, anglais, anciens, couvre-sol, tiges, grimpants, lianes ou ramblers.

    "Il faudra surtout surveiller vos pots en terre cuite et les protéger du gel en les surélevant du sol au moyen d'un pied adéquat ou de quelques briques.

    Enlever la couche superficielle de terreau sur une dizaine de centimètres et remplacer par de l'amendement "Or Brun authentique Spécial Rosiers". Veillez surtout à bien recouvrir le point de greffe. Jusqu'à - 10°C, votre rosier ne risque rien. En dessous, il est intéressant d'entourer le pot et la plante par du voile ou du plastique à bulles.

    Lire la suite

  • Bien planter un hamamélis

    thumbnailer.php.jpgCe 11 janvier marque le coup d'envoi des portes ouvertes "Floraison hivernale" à la charmante pépinière Le Try (Céroux, Brabant wallon). Trêve hivernale? Ces passionnés que sont Dominique De Witte et son fils Simon ne connaissent pas! Dans leur arboretum, plus de 2400 espèces d’arbustes à fleurs sont rassemblées. Dont une des plus belles collections d’Europe de Cornus (cornouiller), Hamamelis, Viburnum (viorne), Syringa (lila), hibiscus d’extérieur, daphné et Wisteria (glycine).

    Côté floraisons hivernales justement, les hamamélis ou "noisetiers des sorcières" n'ont pas leur pareil pour doter les jardins d'un brin d'étrangeté. Dès décembre et jusque mi-mars pour certains, leurs fleurs insolites aux fines lamelles chiffonnées apportent des tonalités jaunes, orangées voire rouges. Parfum en prime.


    Empruntons au site internet de la pépinière ces quelques conseils de plantation, valables également pour les cornouillers:


    Amendements:

    - Une balle de tourbe (225 lt)

    - Un sac de fertilisant organique

    Lire la suite

  • Foires de jardin: rendez-vous 2011

    Quelques (longues) soirées d'hiver subsistent pour rêver les futurs parterres. Début avril reprendra la ronde des foires de jardin. Divines tentatrices pour certains. Au prix d'entrée exagéré pour d'autres, qui leur préféreront la tournée des pépiniéristes. Reste que ces rendez-vous offrent un éventail inégalé de pistes pour embellir nos petites vies. A vos agendas!

     

    DSC02115.JPGEnghien. Pivoines, géraniums vivaces, bulbes, rosiers, clématites, mobilier, décoration de jardin.. Est-ce le cadre paisible du Parc? La perspective du retour des plantations? On aime le côté convivial de ce premier rendez-vous de l'année qu'est la Foire de jardin d'Enghien. Plus de 150 exposants, conférences et ateliers. Printanier.

    Du 8 au 10 avril. Infos:
    0475.75.35.86. Vidéo du printemps 2010.

     

    DSC07255.JPGCelles. Non loin de Tournai, parmi les rhodos et azalées du Parc de la Feuillerie, Plantes rares et de collection propose une soixantaine de pépiniéristes triés sur le volet. Ni objets de brocante ni antiquités de jardin en ces lieux - ils font l'objet d'un rendez-vous ultérieur, début juin -, mais des vivaces insolites pour les jardiniers les plus blasés. Et la certitude d'achats de qualité pour les débutants. Sélectif.

    Les 16 et 17 avril. Infos: 069.45.60.96.

    Lire la suite

  • Pluies d'oiseaux morts, qu'en penser?

    Tandis qu'après les Etats-Unis, une nouvelle pluie d'oiseaux morts était observée en Suède mardi soir, Natagora, association de protection de la nature, avance plusieurs tentatives d'explications:

    "La première hypothèse qui a été avancée pour les oiseaux de Beebe est la mort par peur des feux d’artifice. Les oiseaux sont effectivement connus pour pouvoir mourir suite à un stress trop important (notamment en cas de capture). Ils pourraient aussi s’être heurtés à des arbres ou des bâtiments, ou s’être entrechoqués en vol, dans un mouvement de panique de plusieurs dizaines de milliers d’individus (les carouges dorment en grands groupes, comme nos étourneaux).

    Cette hypothèse semble à présent peu réaliste quand on sait que les oiseaux ont été retrouvés sur 3 km²… et qu’on vient de retrouver de nombreux autres oiseaux morts dans des circonstances semblables 580 km plus au sud, 4 jours plus tard.

    D’autres hypothèses circulent (pollutions, armes électromagnétiques…). Elles sont alimentées par le fait que cent mille poissons ont également été retrouvés morts dans une rivière située à 160 kilomètres de la petite ville de Beebe. Mais, outre la distance considérable entre les deux sites et le fait que seule une espèce de poisson soit concernée (ce qui laisse penser au résultat d’une épidémie), la mort par intoxication semble devoir être rejetée pour les oiseaux au vu des premiers résultats des analyses de cadavres (la mort serait due à un stress physique important).

    Lire la suite