Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

  • Happy Halloween à tertous!

    DSC06047.JPG

    Avis aux enfants intrépides: selon les dernières prévisions du conte Dracula, sorcières exécrables et êtres horribles sont en route vers Ormeignies (Ath). Rendez-vous ce dimanche soir, dès 18h, sur la place du village pour un périple de deux petites heures sous forme de balade. Au programme: collecte de bonbons chez les habitants courageux. Contes, jus de fruits pourris, soupe à la limace et jus de houblon périmé en fin de parcours. Déguisements bienvenus.

     

  • Que faire ce week-end? L'agenda nature des 30 et 31 octobre 2010

    Croquer la pomme à Watermael-Boitsfort

    Les Sept Nains en tremblent encore. Maudite pomme empoisonnée qui vit Blanche-Neige passer de vie à trépas... jusqu'à l'arrivée de son prince. Sans parler d'une certaine Eve, au jardin d'Eden. Ce week-end, à Rhode-Saint-Genèse, le Garden Center Paul Coquette propose de déguster une large palette de fruits. Histoire de choisir son arbre en connaissance de cause. Et enterrer tout risque de déception.

    Le 30 octobre de 9 à 18h et le 31 octobre de 10 à 13h, avenue de la Forêt de Soignes, 349-355. Infos: 02.358.11.77.

     

    Ou l'éplucher à Manaihant

    Dimanche, près de Herve, Manaihant décortique la pomme. Exposition et dégustation de plus de 100 variétés, conseils d'aménagement d'un verger par des spécialistes, démonstration de taille à la plantation et conférences ("Le verger d'amateur", "Un verger naturel et la préservation de la biodiversité fruitière"...) animeront la journée. De quoi tordre le cou à toute pomme de discorde.

    Le 31 octobre de 10 à 18h, Salle Pierrot Maquinay, face à l'église. Entrée: 1 euro. Infos: 081.40.14.78.

     

    Sans coup de bambou

    Givré par le froid matinal, le jardin prend des airs de (belle) nature morte. L'heure du répit n'a pourtant pas sonné: plantation des bulbes printaniers, suppression des roses fânées, ultime sarclage des parterres... Faut-il ajouter à la liste la taille des bambous, réputés sans entretien? Plutôt conviendrait-il d'évoquer un "nettoyage". Tout dépend du but assigné au massif. Se protéger des regards indiscrets ne nécessitera qu'une taille légère des tiges mortes; pour un aspect bosquet, permettre aux plus belles cannes de s'exprimer a son importance. La preuve par le geste, dimanche, au coeur du jardin d'exposition de la pépinière Bambouwallonie, à Noirchain (Frameries).

    Le 31 octobre, de 10 à 16h, rue de Pâturages, 18. Verre de bienvenue, se munir de bottes si le temps est humide. Infos: 0476.35.75.12.

     

  • Records au jardin, le quiz

    Quel est le poids du plus gros citron reconnu par le Guiness Book? Saviez-vous qu'en 2010, le record du plus long concombre a été battu. Quelle taille affichait la tige du plus grand pissenlit du monde?

    Testez vos connaissances avec ce quiz proposé par l'Internaute... Et tentez de battre mon médiocre 2 sur 15. Pour sûr, le Lotto ne me sourira pas ce week-end!

     

  • Un jardin fleuri, même en automne

    Octobre sonne-t-il la fin des floraisons au jardin? Que nenni! Quelques vivaces judicieusement choisies vous permettront de garder de belles taches de couleur jusqu'en novembre.

     

    DSC05485.JPGBLANC. Anémone 'Honorine Jobert' (sa cousine double, 'Whirlwind', est encore plus tardive),

     

     

     

     

     

    DSC05480.JPGGaura (photo) ou cierge d'argent (idéal pour l'ombre)

     

     

     

     

     

     

    DSC05474.JPGJAUNE. Rudbeckia 'Henri Eilers'

     

     

     

     

     

     

     

    DSC01311.JPGORANGE. Chrysanthème 'Dernier Soleil'

     

     

     

     

     

     

    DSC01337.JPGBICOLORE. Coréopsis 'Redshift' (oui, oui, il a passé l'hiver!)

     

     

     

     

     

     

    DSC05735.JPGROUGE. Persicaire 'Black Field'

     

     

     

     

     

    DSC05733.JPG

    BLEU. Sauge 'Uliginosa'

     

     

     

     

     


    DSC09628.JPGMAUVE. 'Verveine de Buenos Aires'

     

     

     

     

     

     

     

    Sans oublier les roses qui, à condition de régulièrement couper les fleurs fanées, continuent à sortir l'une ou l'autre merveille en cette fin de saison. La preuve, au quotidien, sur A Little Bit of Paradise.

    Et vous, quels sont vos tuyaux?

  • Que faire ce week-end? L'agenda nature des 23 et 24 octobre 2010

    Fruité à Watermael-Boitsfort

    Eden de verdure, les Pépinières de Boitsfort sont, avec leurs 1600m2 de serres, le plus vaste choix de la région en vivaces, arbustes, rosiers, plantes d'orangerie, conifères, terreaux... Ce samedi, les arbres fruitiers y content fleurette aux visiteurs. Venez déguster différentes saveurs et glaner conseils de taille et d’entretien auprès d’un spécialiste. Parce que non, les pommes et autres desserts fruités ne sont pas réservés aux grands jardins.

    Le 23 octobre, avenue des Archiducs, 76 à Watermael-Boitsfort. Animations  de 10 à 13h et de 14 à 17h. Infos : 02.673.73.73.

     

    Automnal à Céroux

    Pas un recoin de la Pépinière Le Try où ne vibre la passion. Celle d'un père et d'un fils, touchés en plein coeur par un virus contagieux fait de Cornus, Hamamelis, Viburnum et autres petits arbres et arbustes à fleurs surprenants. Ici, la production est réalisée dans une terre lourde et battue par les vents, histoire de renforcer la robustesse des végétaux. A découvrir le temps d'un week-end "Magie d'automne" aux couleurs pourpres et ocres dont se sera sans nul doute paré le jardin arboretum.

    Les 23 et 24 octobre, samedi  de 9 à 12h30 et de 14 à 18h, dimanche de 14 à 18h, visites guidées à 14h. Rue du Puits, 37. Infos : 02.673.73.73.

     

    Mais aussi:

    - Colorations d'automne chez CECE Choteau (Bray-Binche)

    - Colorations automnales chez Serge Wauthier

    - Fête de la pomme et du miel à Petit-Enghien

    - Fête de la pomme et de la nature à Céroux-Mousty

     

  • Vertes lectures - "Le Jardin aux oiseaux"

    coverjardinoiseau-cover-web.jpgLe merle noir colonise nos jardins? Pas de hasard: c'est l'un des rares oiseaux à se contenter de vers de terre. Eux seuls résistent aux pesticides dont sont abreuvées nos pelouses modernes. Ajoutez quelques bambous exotiques, une haie de thuyas plantés au garde-à-vous et voici l'homme rassuré dans son environnement certes sous contrôle, mais tant éloigné de Dame Nature.

    Sans prétendre sauver le monde, Marc Fasol, naturaliste averti, livre les clés pour cultiver un jardin oiseaux admis. Un thème d'actualité en 2010, décrétée "Année de la biodiversité" par l'Organisation des Nations Unies.

    Planter une haie champêtre ou un pré fleuri, adopter un coin d'herbes folles en ville, creuser une mare... Et laisser faire la nature. A trop miser sur les mangeoires, on en oublierait que les oiseaux sont les meilleurs "insecticides". La logique est implacable: plus il y aura de fleurs sauvages au jardin, plus il y aura d'insectes, plus il y aura d'oiseaux. Et voici que surgit la bergeronnette grise pour nous débarrasser des mouchettes et des moustiques.


    Lire la suite

  • Comment sculpter une citrouille?

    L'époque s'y prête. Le temps est venu de vous conter les aventures de ma citrouille. Flash-back. Juin 2010, mammy Nanou nous lègue un plan de concombre. Voilà qui tombe bien, seules les courgettes peuplent jusque-là le potager. Une place lui est trouvée. De choix, apparemment. Il s'entortille sans vergogne autour du pied de vigne. Août. Une curieuse petite boule apparaît. Tiens, le concombre serait-il rond? Quelques semaines plus tard, voilà qu'il affiche une couleur jaune tendre, suspendu dans les airs.

    C'était sans compter sur le passage de Popol, ancien jardinier de ma grand-mère tout autant qu'ami: "Fifille, ton concombre, c'est un potiron. Et il serait plus que temps de le déposer sur une pierre, au sol, sous peine qu'il se détache, emporté par son poids". Hm, un moment de gêne est vite passé!

    Alors, si vous aussi souhaitez sculpter vos "concombres", suivez ce lien.

     

  • "Au Fil des Saisons", un agenda en sursis?

    Nous avons déjà eu l'occasion d'évoquer "Au Fil des Saisons", l'agenda des événements horticoles et du jardin. Trimestrielle, la revue fourmille de pistes concrètes pour les jardiniers non pantouflards. Foires de jardin, portes ouvertes chez les pépiniéristes, visite d'espaces privés, fêtes de la pomme... En Belgique et à ses frontières, pas une activité qui échappe à l'asbl FWH-APHW (*). Et ce, depuis plus de 15 ans.

    Infos fiables, lecture rendue plus agréable ces derniers numéros par l'apparition de la quadrichromie... Une telle qualité ne s'improvise pas. Une des clés de la réussite tient sans doute au fait que les colonnes rédactionnelles sont ouvertes à tous (pépiniéristes, horticulteurs, maraîchers, arboriculteurs fruitiers...) sans contrepartie financière. La seule condition? Avoir un événement à annoncer. Côté lecteurs, la souscription annuelle n'est pas exagérée: 15 euros les 4 numéros, comprenant des suppléments pertinents. Ainsi, l'édition d'automne proposait "Fabrication à façon de jus et de sirop: adresses et recommandations".

    Mais voilà. Aujourd'hui, la subvention pour le travail fourni est remise en cause et l'asbl pourrait être dans l'impossibilité de poursuivre sa misson de diffusion de l'information et de promotion du secteur horticole wallon, faute de moyens financiers.

    Appel est lancé aux lecteurs, fidèles ou ponctuels: l'asbl espère encore pouvoir convaincre le pouvoir subsidiant. Si vous le souhaitez, vous pouvez l'y aider en témoigant de l'intérêt que vous attachez à son travail. Vos réactions sont les bienvenues via aphw@fwa.be.

     

    (*) Fédération wallonne horticole - Association pour la promotion de l'horticulture wallonne